Coiffeur, attention !


Coiffeur, pourquoi attention ? Parce que vous pouvez parfaitement vous retrouvez en sortant de chez un coiffeur thaï comme Martin Lamotte dans « Papy fait de la résistance ». C’est à peu près ce qui m’est arrivé.

Il faut déjà savoir que comme en France, on vous fait un shampooing, mais,… à l’eau froide ! Ca fait déjà bizarre. Ensuite, c’est un katoï qui m’a coupé les cheveux. Je me suis retrouvé avec une coupe je dirais féminine pour ne pas heurter certaines susceptibilités. Heureusement, quelques jours plus tard, une vraie coiffeuse, cousine de mon épouse m’a arrangé cela en raccourcissant, voire en éliminant les mèches qui restaient. Pour couronner le tout, malgré qu’il soit affiché en gros que la coupe masculine revenait à 150 bahts, la patronne m’a tout simplement demandé 200 bahts, sans aucune vergogne ! A côté de cela, plutôt dans les bourgs et villages thaïlandais, vous avez à certains endroits, des salons de coiffure masculine comme il en existait en France dans les années 1960/70.

Alors prudence si vous avez les cheveux un peu longs, il vaut mieux vous adresser à un coiffeur, ou plutôt à un salon de coiffure à l’aspect vraiment professionnel, quitte à payer plus cher, qu’un petit salon qui ne paye pas vraiment de mine. Sinon, gare aux surprises !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *