Travail perdu ( fin malheureusement … )


Travail perdu, plus de 350 vidéos de dix minutes de moyenne détruit, réduit à néant pour une raison inconnue, je vous en parlais dans mon précédent article.

J’ai fini par en connaître les raisons, je cite « Ce compte a été clôturé suite à des manquements graves ou répétés aux règles de YouTube concernant la nudité et le contenu à caractère sexuel ». Comprenne qui pourra. C’est donc pour avoir filmé des jeunes femmes dans la rue plus ou moins habillées que cette chaîne vidéo a été fermée d’autorité par un censeur américain qui devait s’être levé du pied gauche. J’aimais regarder les vidéos de mon collègue anglais tout simplement parce que justement elles n’étaient pas voyeuses et ne montraient pas de caractère trop sexuel, contrairement à d’autres chaînes où la presque nudité s’étale sur l’écran. Je citerai entre autres Bangkok 112, Pattaya Hotels, Cheap Charlie Chronicles, PATTAYA (en majuscules ), Aziatka d’un vidéaste russe qui n’hésite pas à montrer de jeunes femmes thaïes au sortir de son lit. Récemment, des images illustrées par « Boom boom » fleurissaient. J’ai même vu une vidéo détaillant dans quels bars de Pattaya un homme pouvait trouver une femme pour lui faire une fellation avec le tarif demandé ! Plusieurs autres donnaient les adresses d’officines de massage de Thaïlande où un homme pouvait terminer un massage de façon très agréable. Messieurs les modérateurs et censeurs de YouTube, n’allez jamais vous promener dans la station balnéaire de Pattaya, vous en verrez dix à cent fois plus que ce que montraient les vidéos de cet homme anglais ! La moindre ville de Thaïlande, même la plus petite, a quelques salons de massage qui permettent à un homme de terminer son massage par une explosion de sensations qu’il ne pourra trouver nulle part ailleurs dans le monde ! Il faut l’accepter, c’et la culture thaÏlandaise.

Je tiens également à faire remarquer à ces censeurs prudes qu’il y a cent ans, les femmes thaïlandaises ne portaient rien sur leur poitrine dénudée ! Des photos anciennes le montrent sans que l’on puisse en douter. Un roi thaïlandais a voulu « américaniser » son pays dans les années 1930 en rendant le soutien-gorge obligatoire pour toutes les femmes. La lecture des livres « Le faucon du Siam », « L’envol du Faucon » et « Le dernier vol du Faucon » ( voir mon article sur ces livres passionnants ) qui se déroulent au dix-huitième siècle vous le confirmera.

Comment d’autre part ne pas dénoncer à ce moment-là par exemple les vidéos extraites de concerts de la chanteuse Tove Lo qui montre ses seins quelques secondes dans une de ses chansons ! La chanson « Love to love you baby » de la regrettée Donna Summer en faisait entendre beaucoup plus, comme une version live de « Daddy Cool » du célèbre groupe Boney M. Je n’ai pas regardé si la chanson « Je t’aime moi non plus » de Serge Gainsbourg était sur cette plate-forme vidéo … Il est pour moi aussi étonnant que le dessin animé  français « Kirikou et la sorcière » n’ait pas été l’objet d’un avertissement sur la plate-forme ITunes d’Apple car il ne cache rien de l’anatomie des personnages …

Plus généralement, les américains font subir à peu de choses près la même chose que les fanatiques islamistes ! Le résultat est le même, un repli sur eux-mêmes, une censure puritaine très contestable. Les naturistes français et européens pourraient leur donner d’implacables leçons de tolérance, tant en général que vis à vis de la nudité.

En conclusion, je suis triste pour ce « collègue » qui a vu de nombreuses heures, journées, mois de travail perdus par la censure inexplicable d’un américain prude et intolérant.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *