Thailand bashing


Thaïland bashing, c’est une nouvelle mode sur internet, en particulier sur YouTube.

Cette dénonciation a deux origines, tout d’abord ainsi que j’en ai déjà parlé, la dévaluation du cours de change du baht avec les autres monnaies. Ensuite, les conditions d’obtention d’un visa retraité ont été considérablement durcies par le service de l’immigration comme l’exigence d’une assurance-santé garantissant la couverture des frais de 400000 bahts en hospitalisation et 40000 bahts en soins ambulatoires et une somme minimale disponible en permanence sur un compte bancaire thaï. Ce tour de vis est dû aux ardoises laissées par des résidents étrangers suite à leurs soins dans des établissements hospitaliers thaïlandais. Comme d’habitude, l’irrespect d’une minorité de résidents étrangers nuit à tout le monde. Cela est totalement compréhensible de la part des autorités thaïlandaises. De surcroît, tout déplacement des résidents devait être déclaré par son propriétaire.

Il semble que la situation évolue sur ces deux points de crispation. En effet, suite aux mauvais résultats économiques du pays, entre autres la chute importante des exportations et aussi la suspension sine die d’une convention de baisse importante des droits de douanes entre l’Europe et le pays, le taux de change entre le baht et les principales monnaies mondiales comme l’euro remonte petit à petit à des taux moins déraisonnables. Cela devrait ramener en Thaïlande bon nombre de touristes s’étant tournés vers des pays voisins offrant un meilleur coût de la vie, comme le Vietnam.

Deuxièmement, il semble que les conditions de séjour et de déplacement des retraités se soient beaucoup assouplies, en déclarant dorénavant en quelques minutes par internet son lieu de résidence quatre fois par an.

Cela n’empêche pas par exemple certains sites d’expatriés de se livrer à un véritable torpillage en règle déconseillant le séjour en Thaïlande en avançant des arguments totalement faux par exemple quant au regard et comportements des thaïlandais vis à vis des « farangs ». Certes, ils sont nationalistes, mais pas racistes. Leur premier regard ne vous juge jamais, contrairement à ce qui se passe en France. Les thaïs vous jugent sur ce que vous faites et non ce sur que vous semblez être, et c’est rassurant. Voilà pourquoi quitter la Thaïlande pour par exemple le Vietnam qui je le rappelle est encore un des rares et derniers régimes communistes au monde et comme le conseillent certains sites internet ne me semble pas avisé. Il faut oublier ce « trou d’air » de la Thaïlande en cours de rétablissement.

Il est donc prudent de considérer ce « thaïland bashing » avec le maximum de recul et qui j’en suis certain se désagrégera de lui-même par ses excès injustifiés.

Merci d'aimer et me suivre :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *