Retraite, enfin


Retraite, enfin arrivée ! Et amarres larguées pour m’installer enfin au Pays du Sourire. Pourtant, il y a un peu plus d’un an, au retour de mon avant-dernier voyage en Thaïlande, j’avais retrouvé une énergie que je n’avais pas ressntie depuis une dizaine d’années. J’avais alors prévu de partir en retraite dans 18 mois. Malheureusement, cette énergie s’est heurtée à une force venue de Bercy qui visait tout simplement au pétardzge du service du Cadastre où je travaillais. Cela a entraîné une souffrance psychologique tellement forte que quelques mois plus tard je déposais ma demande de retraite. J’étais attaché, j’aimais ce travail qui m’enrichissait chaque jour. Mais je ne voulais pas quitter l’administration avec un cancer latent à force d’intérioriser les difficultés croissantes auxquelles j’étais confronté pour effectuer un travail correct. Je préférais partir avec une décote plutôt que de mourir un an après avoir pris ma retraite.

Je suis donc sur le départ après avoir vidé totalement mon logement de tous ses meubles et de certains bons souvenirs, ce qui fut beaucoup plus difficile que je ne l’imaginais. Sans compter certaines formalités et démarches dont certains ont profité pour m’arnaquer sans vergogne. Tourner une nouvelle page de ma vie était à ce prix.

Retraite, enfin ! C’est un grand plongeon. Il me faut donc maintenant trouver ma place dans un environnement à la fois connu et méconnu au Pays du Sourire. Je n’ai plus de vraie zone de confort, ce qui est une expérience sûrement difficile mais qui je suis sûr m’enrichira au-delà de ce que je peux imaginer.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *